LES BÉNÉFICES DU TITANE (1ère partie)

metallurNon classifié(e)Leave a Comment

Ce n’est qu’en 1791 que l’élément titane (Ti dans la classification périodique des éléments) a été découvert par un minéralogiste amateur anglais M. Gregor.

Cependant, sa métallurgie extractive étant très difficile, il a fallu attendre les années 1940 pour que des solutions exploitables industriellement soient établies. La généralisation du procédé d’extraction du Ti pur par la méthode Kroll a permis un démarrage de l’industrie du titane vers 1950.

Les compositions chimiques et les morphologies de microstructure du titane, et de ses alliages, sont extrêmement variées. Il en découle un grand nombre de propriétés, résistance à la corrosion, à l’érosion et au feu, biocompatibilité, mais aussi des performances mécaniques excellentes, comparables à celles de l’acier, parmi elles la ductilité, la résistance, et la ténacité. Le développement des applications en aéronautique, aérospatial et chimique s’explique également par la précision, la légèreté et la souplesse des pièces mises en forme.

Voici quelques caractéristiques générales du titane :

 Immunisé contre les attaques environnementales, peu importe le type de polluants;

 Là ou plusieurs métaux conventionnels comportent une durée de vie limitée, le titane les surpasse généralement tous.

 Le titane résiste à tout type de pollution urbaine, à l’environnement salin et marin, aux composés chimiques de soufre couramment utilisés dans l’industrie lourde ainsi qu’aux environnements les plus extrêmes.

 Parce que c'est un métal des plus nobles, le couplage du titane avec des métaux dissemblables n'accélère pas la corrosion galvanique du titane.

RAPPORT EXCEPTIONNEL DE HAUTE RÉSISTANCE DU TITANE PAR RAPPORT À SON POIDS ET SA DENSITÉ:

La faible densité du titane (approximativement la moitié de celui des métaux ferreux et autres alliages à base de nickel) implique que si les coûts d'un équipement est calculé par unité de mesure plutôt que par le prix/livre, le coût différentiel du matériel requis diminue considérablement. Spécialement si on tient compte que la durée de vie exceptionnellement allongée du titane dans les environnements les plus sévères en comparaison des métaux couramment utilisés.

Autrement dit, la moitié du matériel en titane est requis pour atteindre la même performance qu’un alliage courant dans la durée de de vie d’un équipement dans un environnement donné (ce qui est très pratique lorsque nous devons installer des équipements ou composantes dans un environnement confiné et restreint). Ou si le même poids en titane est utilisé pour fabriquer le même équipement normalement fait avec un métal standard alors on peut espérer au moins le double de la durée de vie utile.

Lorsqu'il est utilisé correctement dans la fabrication d’une pièce ou d’un équipement, le titane ne nécessite aucun ajout de surmatière pour tenir compte de l’effet de corrosion sur le matériel; les exigences de pression et de structure du système sont les seuls critères pour l'épaisseur de paroi spécifique à déterminer. En outre, le titane agit de manière à créer sur la surface de la pièce une couche tenace d’oxyde qui agit comme un remarquable inhibiteur de l’effet de corrosion sur le matériel.

Dans plusieurs environnements très sévères la durée de vie du titane en comparaison de certains métaux génériques va jusqu’à 5 fois plus dans certains cas. La durée de vie exceptionnel de ce matériau noble permet de réduire le nombre d’arrêt de production pour des besoins d’entretien préventif, résultant en des coûts globaux beaucoup plus bas sur la durée de vie utile des équipements et composantes.

Pour de plus amples informations sur ce que le titane peut faire pour vos propres besoins spécifiques, n’hésitez pas à communiquer avec Ressources Métallurgiques au (514) 236-5441 ou par courriel au pbelley@ressourcesmetallurgiques.com.

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *